• Notre petit village cache de nombreux passionnés dans tous les domaines comme nous les présente régulièrement le Café éphémère. 

    Lors de ce dernier rendez-vous, j'ai rencontré une collectionneuse d'orchidées. Elle les garde de nombreuses années, certaines ont plus de quinze ans. Ses orchidées sont vraiment magnifiques et il est difficile d'imaginer toutes les heures passées pour leur donner autant de soins du lever au coucher du soleil, car ses fleurs demandent un contrôle permanent de leur  température, il faut les hydrater aux bonnes heures et leur proposer des séances de luminothérapie en fonction des saisons. Cette Mouzéenne passionnée d'orchidées est une véritable infirmière pour ses magnifiques fleurs. 

    Orchidées Mouzéennes

    Orchidées Mouzéennes

    Orchidées Mouzéennes

    Orchidées Mouzéennes

    Orchidées Mouzéennes

    Orchidées Mouzéennes

     

    Orchidées Mouzéennes

    Orchidées Mouzéennes

    Orchidées Mouzéennes

    Orchidées Mouzéennes

    Toutes ces orchidées appartiennent à la variété du cymbidium.
    Le cymbidium est la plus rustique des orchidées d'appartement, à tel point qu'elle peut passer la belle saison au jardin.
    Il faut juste lui prévoir un coin frais et ombragé afin de venir passer un moment avec elles et leurs tenir compagnie.

     Cliquez sur la photo pour visualiser à la bonne taille.


    3 commentaires
  •  Dans nos campagnes et plus particulièrement en hiver, les travaux sont consacrés à l'entretien des outils et la réfection des clôtures pour l'élevage.

    Dans ma petite commune, nos agriculteurs maîtrisent parfaitement les dernières technologies. Alors, pour vérifier l'état des clôtures électriques, rien de plus facile que de sortir l'hélico du hangar afin d'inspecter les parcs et voir s'il faut changer des piquets ou regarder si des fils n'ont pas été arraché par le passage des animaux des forêts. Autrefois, cela s’effectuait avec des drones, mais il y a bien longtemps de cela ...

     Vérification d'une clôture au dessus du "Chêne" (le chêne, c'est le nom de la ferme de la route du Cep)

     

     

     le pilote va-t-il passer entre les deux arbres ????

     

    Bon, je vous donne la solution : c'est une société chargée du contrôle des lignes EDF. Sur cette photo, il s'agit d'une illusion d'optique. Le pilote passe derrière l'arbre (situé au dessus du Chêne) pour vérifier la ligne qui borde la route montant au Cep. L'hélicoptère vole derrière la ligne de crête et donne l'impression de survoler la clôture du parc.

     

    Bravo le pilote, ça, c'est prendre un virage sur l'aile !!!
    (au dessus de la maison du Soufflet)


    1 commentaire
  • Le froid est de retour, -4,1°C ce matin sur Mouzay, le temps de sortir l’appareil pour réaliser quelques photos sur les vitres.

    Premières gelées

    Premières gelées

    Premières gelées

    Premières gelées

     


    3 commentaires
  • Avec le retour du soleil, et avec ses couleurs "reflets jaunes", je suis allé faire le tour de notre plan d'eau; un p'tit coin reposant et calme.

    Tiens, on dirait que le soleil était mécontent ce soir ??? aurait-il revêtu son "gilet jaune" !!!


    2 commentaires
  • Avec cette vague de chaleur, je passe pas mal de temps pour approvisionner tous les abreuvoirs des oiseaux positionnés aux quatre coins du potager.

    Ce matin, je me suis aperçu qu'un abreuvoir servait de piste d’amerrissage pour des Polistes dominula.

    Polistes dominula

     

    Cet insecte est plus élancé que les guêpes que nous avons l'habitude de rencontrer. Il se distingue pas ses longues pattes traînantes en vol et qui lui permettent de se poser sur l'eau. Il est tellement léger que le moindre souffle de vent le fait glisser à la surface de l'eau.

    Polistes dominula

    C'est une des espèces de guêpes sociales des zones tempérées. Elles sont peu agressives, si l'on ne les "ennuient" pas. Je suis resté une bonne demie-heure avec l'objectif à moins de 50 cm, aucune n'est venue me voir ... Elles possèdent malgré tout un aiguillon venimeux dont elles peuvent se servir contre les intrus.

    Polistes dominula

     

    Lorsqu'il fait très chaud, les ouvrières viennent boire abondamment sur les points d'eau. Elles recrachent l'eau sur les parois du nid, ce qui provoque un refroidissement par évaporation.
    C'est une technique bien connue pour refroidir une gourde d'eau en la plaçant dans une chaussette que vous vaporisez d'eau régulièrement. L'eau de cette gourde exposée au soleil (ou accrochée au rétroviseur du véhicule, en mouvement) restera bien fraîche (cela fonctionne aussi avec une "kro" ...)  

    Polistes dominula

     

    Un papillon, ayant voulu tenter un amerrissage, n'a pas vraiment réussi ...

     


    3 commentaires
  • Les soirées de ce mois de mai 2018 sont souvent animées par le passage des orages. Certains soirs, on peut les observer de tous les cotés ...

     

    Au levant, probablement sur la région de Châteauroux et de Vierzon, la formation des cumulonimbus :

     

    Au Nord, une petite averse progressant de Chanceaux vers Manthelan derrière Bellevue :

    Puis le retour au calme au couchant, au dessus de Chinon et Saumur :

    et voila, le soleil va se coucher derrière le Chêne ...

     


    9 commentaires
  • Nous les avions vu passé à l'automne lors de la descente vers le sud (l'article).
    En ce dimanche 11 février 2018 matin, c'est à la Vennerie que les cigognes ont effectué une pause "toilette" avant de repartir vers le nord.


    u
    ne petite pause à la lisière du bois des Pénaudières, en face de la Vennerie.


    une petite toilette pour le nettoyage des plumes.


    un peu de repos après cette nuit de navigation.


    Bon, on attend les dernières, avant de reprendre la route.


    une dernière petite photo avant de se revoir à l'automne.


    La piste d'envol est dégagée, vu le clocher de Mouzay comme axe de décollage ...
    on met les gaz et c'est partir Simone !!!


    la cadence est bonne, on est bien en rythme ... à Bientôt Mouzay !!!


    et nous ... on vous garde la piste jusqu'au prochain passage.

     

    Et pendant ce temps, au lointain,
    sur la route du Châtelier, des Romains des temps modernes effectuaient eux aussi leur migration !!!

    Merci à Christiane, qui s'est réveillée avec une quarantaine de cigognes devant sa fenêtre, pour avoir prévenu Nadine qui est venu m'annoncer le passage des cigognes ...
    Eh oui, à Mouzay, le "bouche à oreille" va plus vite que la fibre optique ou la 6G !!!


    5 commentaires
  • J'ai profité du retour du soleil sur la Touraine et de l'arrivée de la neige sur Mouzay pour effectuer une sortie avec l'appareil photo.

    Mouzay

    Vue depuis les Murs

    Lisière des Penaudières

    Les trois pommiers

    Le Chêne de la Touche

    Je veille sur Mouzay

    Morand

    La Pouponnerie

    Mouzay

    Son Garage

    L'ancienne maréchalerie

     

    Le pinplier


    10 commentaires
  • Comme au printemps dernier, ce matin nous avons eu la chance de revoir nos cigognes faire une petite halte à l'Ouest de Loches, mais cette fois pour leur voyage migratoire postnuptial vers le Sud.

    Passage des cigognes à Loches

    Un petit repos récupérateur au levé du soleil.Passage des cigognes à Loches 

    Une petite toilette et nettoyage des plumes.Passage des cigognes à Loches

    Puis un petit briefing ...Passage des cigognes à Loches

    ... avant le décollage en formation groupée face au vent (léger vent d'Est sur Loches ce matin).Passage des cigognes à Loches

    Quelques acrobaties, pour certaines, afin  de prendre la bonne direction,Passage des cigognes à Loches

    puis elles vont "resserrer les rangs", histoire de pouvoir "papoter en route" ...Passage des cigognes à Loches

    et le leader prend la tête du détachement pour un nouveau voyage ...Passage des cigognes à Loches

    ... sans oublier le "battement d'ailes" pour nous saluer avant le départ vers le Sud.Passage des cigognes à Loches

    Allez bonne route,
    profitez bien du Sud,
    on vous attend au printemps prochain
    en vous espérant encore plus nombreuses ...


    11 commentaires
  • Mardi soir, j'étais à la recherche d'orchidées sauvages dans des allées boisées, mais je rentrais bredouille ... Alors je me suis arrêté prés d'un étang pour écouter le chant des grenouilles. Le soleil commençait à disparaître derrière les bois mais la luminosité était encore excellente. Je ne pouvais m’empêcher de photographier les reflets dans cet étang. Il n'y a aucun montage, j'ai seulement fait pivoter les photos pour mettre le reflet dans le "bon sens".

    Reflets dans un étang.

    Reflets dans un étang.

    Reflets dans un étang.

    Reflets dans un étang.

    Reflets dans un étang.


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires